La littérature comme réponse à la barbarie et à l’obscurantisme

PARIS 13NOV2015 NBTelle sera la thématique exceptionnelle de notre séance mensuelle ce mardi 17 novembre (en remplacement de celle initialement programmée sur le parfum).

Certains jours, j’ai rêvé d’une gomme à effacer l’immondice humaine.
Louis Aragon

Nous devons continuer à user des mots pour résister, et nous tenir chaud aussi.

ResisterLucieAubrac

Publicités
Cet article a été publié dans Rendez-vous. Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s